EELV à l'épreuve du pouvoir : l’indispensable clarification



Refus de subventionner un club de voile à Vincennes ou un aéro-club à Poitiers, volonté de subventionner l’association Millî Görüş à Strasbourg, menu unique sans viande à Lyon, refus de Rennes d’accueillir le Tour de France, opposition au réaménagement de la gare d’Austerlitz à Paris… L’actualité est riche de situations dans lesquelles l’épreuve du pouvoir a eu au moins la vertu de catalyser une indispensable clarification concernant les positions et les intentions des élus EELV.


S’agirait-il d’une série de simples erreurs de jeunesse imputables au déficit d’expérience de ces nouveaux élus ? Pour ces Verts, il y aurait alors urgence à mûrir ! Comment auraient-ils, par ailleurs, osé présenter l’année dernière aux électeurs le bulletin de l’incompétence ?


Vous l’avez compris, je ne crois pas à cette hypothèse.


Je crois plutôt que ces débats jouent le rôle d’un révélateur idéologique, décapant le vernis d’un discours verdi “attrape-tout” pour laisser apparaître la triste image d’un pacte républicain et social rongé par les vers du gauchisme culturel, économique et sociétal. Dans cette hypothèse, les Verts ont déjà pourri…


A l’écologie du dogme, de la catastrophe, de l’interdit et de la décroissance, aux confins de la République, je préférai toujours celle du pragmatisme, du progrès, de l’adhésion et de la croissance verte, pleinement respectueuse des principes républicains.


Les prochaines élections seront l’occasion de clarifier les positions et les propositions des uns et des autres. Notamment de séparer le bon grain de l’ivraie écologique. D’autant qu’en matière d'écologie, c’est souvent ceux qui en parlent le plus qui en font le moins… C’est l’actuelle majorité régionale, non la précédente à laquelle EELV a pourtant participé, qui s’est enfin mobilisée efficacement pour une Île-de-France plus durable, en s’attelant à résoudre les problèmes de mobilité, de logement, de pollutions…


C’est toujours au bénéfice des Français et des Franciliens que les candidats sortent de l'ambiguïté !

25 vues0 commentaire